Une attaque des plus inattendue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une attaque des plus inattendue.

Message  Deothains le Dim 9 Déc 2012 - 16:09

Deothains, ah... deothains.
Il ne pensait plus qu'à revoir sa tendre. Il était fou d'amour pour elle, il désirait tant la revoir, la prendre dans ses bras et lui murmurer des mots doux...

Mais hélas, il ne pouvait penser à cela; son esprit était ailleurs ,pensant, réfléchissant... "comment?", "pourquoi?" "où?". Cela fait un long moment que son coeur souffre de tristesse et de peur. Une perte approche mais il ne peut l'accepter, car en effet son frère... à disparu!
Chaque nuits, il le voit allongé à terre prêt d'une rivière, gisant, une épée dans le corps...
"Où est-t'il?" Ce dit-il chaque matins à son réveil, avant de continuer les recherches et de tenter désespérément de retrouver son tendre frère, qu'il à juré de protéger.
Malheureusement, rien ne vint. Aucunes nouvelles, aucunes missives, aucunes traces, rien! Cela fait maintenant trop longtemps que qu'il à disparu... mais ce n'est pas cela qui devrait le tourmenter à présent! En effet, alors qu'il marchait dans les plaines de bree, fut attaqué par une bande de scélérats qui en firent de la pattée pour chat! il fut assommé d'un coup de gourdin dans le visage.
A son réveil il se trouvait allongé, toujours au même endroit, les ravisseurs le tenait. "NON!" ce dit-il avant faire une tentative pour de se dégager, donnant divers coups aléatoires de part et d'autres des bandits qui ne le lachaient pas!
Il tenta à nouveau de se dégager mais cette fois, en prenant sa dague attachée à son ceinturon. D'un coup vif, il l'enfonça dans le bras d'un des hommes ce qui lui permis de réussir à se relever!
Il courra, Courra... encore et encore... jusqu'à la porte de bree pour continuer d'avancer jusqu'au poney où il trouva son frère Maerendor qu'il interpella aussitôt entré.
"Bonjour mon frère" lui dit-il d'une voix essoufflée.
Mais il n'eut le temps de continuer de parler qu'une douleur se fit ressentir à sa taille... Il posa sa main sur la douleur espérant calmer le mal, mais rien ne fit celle-ci était trop forte. Il baissa son regard et il vit sa main en sang!

L'espace d'un instant ce fit entre les dires de Maerendor et sa douleur... Il vit Isel sa soeur de lance arrivé pour le saluer mais ses jambes flageolaient, ses oreilles bourdonnantes et a sa vue devenait de plus en plus trouble.

Il sombra dans le néant, l'obscuritée c'était emparé de lui. Il ne distinguait plus le faux du vrai... mais tout n'était pas fini! Il vit une lueur dans l'obscurité, un espoir, une réalité qui le ramena parmi les siens qui étaient en train de le soigner.

Après l'opération ou Deothains fut soigné du mieux possible par Iseldis, maerendor et un nain, on le questionna de tout part! lui demandant ce qu'il c'était passé, qui avait fait cela...
Mais il ne répondit qu'une chose, Je ne sais pas.

Ses amis, ses frère allèrent chercher de l'aide aux fermes... et quelques instants après il s'endormit pour se réveiller aux fermes nu comme un vert et allongé dans un lit des plus confortable.







avatar
Deothains

Messages : 63
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une attaque des plus inattendue.

Message  Engelwine le Lun 10 Déc 2012 - 13:14

Isel : premiers secours

Je trainai mes bottes jusqu’à l’auberge. Je tenais à vérifier que Prosper était satisfait, ou du moins, ne regrettait pas d’avoir acheté l’un de mes tonnelets d’hydromel. Il avait cédé suite à mon acharnement presque quotidien et espérait enfin avoir la paix. J’arrivais un sourire commercial aux lèvres jusqu’au comptoir après avoir salué un musicien que je connaissais de vue et Calla qui dansait avec entrain.

Entretenant ma conversion à voix basse avec Prosper, je vis entrer mon frère de lance dans l’auberge. Même avec une capuche enfoncée jusqu’à la moitié du visage, je reconnaissais cette carrure, sa démarche et je souriais déjà à l’idée de partager un bon verre d’hydromel avec lui. Deothains salua le musicien qui nomma mon frère « petit frère », je fus étonnée de ce surnom de la part d’un homme qui n’avait rien d’un rohir, mais je n’y prêtai déjà plus attention en voyant la main de Deothains se glisser vers son flanc d’où parlaient des gouttes de sang. J’interrompis ma conversation avec le tenancier pour me ruer vers mon frère. Je n’eus pas le temps de lui demander quoique ce soit que ses jambes cédèrent, et il perdit connaissance à l’entrée de l’auberge.
Horrifiée, je m’aperçus qu’il avait été blessé et que des soins étaient nécessaires. Vu mon gabarit, je demandais de l’aide autour de moi pour transporter Deothains dans un lieu plus approprié aux premiers soins. L’homme musicien et un nain le transportèrent dans une chambre de l’auberge tandis que je demandais de quoi nettoyer la plaie à Prosper. Je les rejoignis et l’homme musicien se présenta à moi comme étant Maerendor. Ce nom sonnait familier à mon oreille, ma cousine m’avait parlé d’un mariage entre cet homme et une femme du pays de Dun. Le nain et Maerendor installèrent Deothains sur le lit. Il était toujours inconscient.

Maerendor qui semblait méfiant me demanda : « Vous connaissez cet homme ?
- c’est mon frère de lance, et je le connais depuis assez longtemps pour m’inquiéter de son état et de sa vie… ma voix était tremblante mais restait claire.
- mieux vaut le mettre à l’aise pour le soigner, ajouta t’il. »
J’acquiesçai en réponse et entrepris de retirer l’armure de mon frère pour accéder à sa blessure.
Une fois l’armure retirée, je constatais que Deothains n’en était pas à son premier coup d’essai : son torse était recouvert de plusieurs cicatrices. Je savais que l’une d’elle était le vestige des soins de ma cousine Engy. Je ne pus réprimer un léger sourire de me retrouver, à mon tour, à soigner mon frère avec mes maigres connaissances en soin. Mais sa blessure me ramena vite à la réalité…

Nous profitâmes de son inconscience pour le soigner. Le nain et Maerendor insistèrent pour désinfecter la plaie par le fer d’une lame chauffée à blanc. J’étais réticente à l'idée mais c’était surement la meilleure solution. Je le maintenais comme je pouvais et préférai lui murmurer quelques mots rassurants à l'oreille plutôt que de regarder faire le nain. La douleur le tira un peu de sa léthargie mais je profitais de ce demi-sommeil pour recoudre la plaie. Par chance, je savais que Deothains avait toujours un nécessaire de premiers soins sur lui. Le nain dut le tenir de toutes ses forces le temps que je resserre les chairs à l’aide du fil. Une fois terminé, j’essuyai enfin mon front soulagée ; la plaie ne suintait plus. Je lui fis un bandage à l’aide d’une longue étoffe fournie par Prosper.
Deothains ouvrit les yeux se demandant où il était. Après l’avoir brièvement brieffé sur son état, il nous expliqua qu’il avait été attaqué mais il ne connaissait pas l’agresseur. N’ayant pas plus d’indications, j’informais qu’il était temps que j’aille aux fermes chercher de l’aide pour rapatrier mon frère par le biais d’une charrette.
Maerendor m’interpella : « Vous devez trouver sa femme et la prévenir dame Isel…
- d’abord je mets mon frère en sécurité, sa douce aura bien le temps d’apprendre la nouvelle ensuite. J’avais un ton sec qui donnait peu de place à la négociation.
Il insista : -Il y a un moment que je n'ai pas vu Rosdora...il faut vraiment la trouver....
Je rétorquai sur le même ton : - vous croyez vraiment que c'est la priorité? que fera Rosdora s'il arrivait malheur à son futur époux?
Maerendor sentit qu'il ne devait pas aller plus loin - soit, ramenez-le aux fermes et prévenez Rosdora ensuite... »
Je fis un sourire poli et quitta la pièce d'un pas rapide. Je prévins Prosper et lui laissa assez d'argent pour qu'un de ses larbins veille sur Deothains.
Sceadu n'eut pas le temps de comprendre que j'étais déjà en selle. Un léger coup de talon lui suffit pour partir au triple galop vers les fermes. Deothains fut ramené en lieu sur. On m’aida à l’installer dans un lit confortable une fois ses vêtements recouverts de sang retirés.
Maintenant rassurée de le savoir en lieu sûr et sauf, c’était le moment de trouver sa douce Rosdora pour la prévenir et surtout la rassurer…
avatar
Engelwine

Messages : 59
Date d'inscription : 23/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lotrohdc.forumotion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une attaque des plus inattendue.

Message  Deothains le Lun 10 Déc 2012 - 14:50

[/HRP] Rosdora me fait passer son petit texte Smile (car elle ne sait pas le mettre sur le fofo pour le moment :p) [/HRP]

Rosdora venait à peine de franchir la porte de la maison qu’elle comprit que quelque chose n’allait pas. Elle posa sur le sol ses sacoches de selle et s’avança au milieu de la pièce.

Son regard se posa sur l’âtre froid, éteind depuis plusieurs jours apparemment. Même la pièce semblait trop bien rangée. Deothains avait l’habitude de laisser derrière lui une joyeuse pagaille qui lui valait d’ailleurs quelques remarques de la jeune fille.

Rosdora rentra dans la chambre et ressenti cette même sensation de vide. Avec des gestes vifs et efficaces, elle se débarrassa vite de son armure et enfila une tunique en cuir plus légère. Elle fit rapidement le tour des pièces, à la recherche d’un mot ou d’un autre signe de passage, mais rien.

Rosdora commença à s’inquiéter pour de bon. Il n’était pas dans les habitudes de Deothains de partir sans laisser un mot gribouillé sur un bout de parchemin avec l’une de ses petites phrases d’amoureux qu’elle adorait en secret.
La dernière fois qu’il lui avait fait une déclaration de ce genre, elle s’était contentée de lui faire une petite grimace taquine et de lui prendre la main en lui serrant gentiment les doigts. Deothains avait rigolé et l’avait embrassé. Elle ne voulait plus dire les mots qu’il attendait patiemment… Son père était la dernière personne à qui elle les avait dits et il était mort la nuit suivante. Superstition, blocage, peur… elle ne savait pas mais ne voulait plus dire « je t’aime » à quelqu’un et le perdre.

Rosdora senti cette angoisse familière monter en elle et se mit en colère… seul moyen qu’elle trouva sur le moment pour réagir. Deothains allait l’entendre, elle lui ferait une scène qu’il n’était pas prêt d’oublier une fois qu’elle l’aurait trouvé… oui, d’abord il fallait le trouver !!

Rosdora sortie rapidement de la maison, enfourcha Ricochet qui était encore scellé. L’animal renâcla, peut disposer à repartir après une si longue route mais la jeune fille ne lui laissa pas le choix et c’est au galop qu’ils se dirigèrent vers Bree.
avatar
Deothains

Messages : 63
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une attaque des plus inattendue.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum