Redéfinition du combat aux dés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Redéfinition du combat aux dés.

Message  Takred le Lun 12 Sep 2011 - 18:11

[Ce système de combat n'a pas encore était approuvé officiellement, il est encore en phase de test.]

INTRODUCTION

Afin d'équilibrer les combats vis-à-vis de l’expérience des joueurs et de leur histoire, nous avons parlé entre officiers d'une redéfinition du combat aux dés qui est, à notre avis, bien trop aléatoire.

Ce nouveau système restera aussi simple que le précédent mais il demandera un référencement des membres pour connaitre leur niveau sur l'échelle ci-dessous (ce dernier sera justifié par leur BG).



Les niveaux de Vétéran et de Héros sont réservés aux officiers. Les joueurs ayant un niveau supérieur à 14 doivent avoir l'approbation des officiers.


LE COMBAT EN LUI-MÊME


[Suite en cours de rédaction]
avatar
Takred

Messages : 63
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 24
Localisation : Potenza, Italie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Osmund le Ven 16 Sep 2011 - 14:29

Les niveaux de Vétéran et de Héros sont réservés aux officiers. Les joueurs ayant un niveau supérieur à 14 doivent avoir l'approbation des officiers.

J'adhère pas du tout ...

Bon je sais je ne suis pas hyper présent mais bon je vais donner mon avis quand même. C'est pas une nouvelle les combats de dés c'est pas mon truc de base mais je vois la une injustice majeur dans le systeme.

Il ne faut pas oublier que si certains arrivent sans savoir se battre et qui évoluent donc au coté de l'eored , d'autres font des personnages qui sont des veterans de base. J'ai crée Osmund ainsi et je l'aurai eu mauvaise qu'on me dise : non tes capacités sont celles d'un Peon et oublie l'idée d'etre a egalité avec un de nos officiers car c'est impossible sauf si tu deviens toi meme officier.

Je ne comprend pas l'interet de mettre ainsi au dessus du lot les officiers, d'en faire des heros au dessus des autres obligatoirement. Et surtout de brimer le BG des personnages . C'est avant tout le joueur qui est maitre des capacités de son perso au même titre de son histoire .

Alors je comprend la recherche de regles pour vos combat pour etre équitable mais celle ci me parait justement abusive. On dirait quelque chose pour contrer des grosbill qui abuseraient de leur competences .. Il y en a tant que cela qui cherchent à venir dans l'eored? Ou qui se prétendent capable de renverser un officier d'une claque?

Pour rappel l'eored a la base c'est une fraternité ou il n'y a pas de clivage du fait justement de notre exil et ou le chef n'est pas forcement le meilleur à l'épée .. mais tout simplement celui qui merite qu'on le suive par ses actions et ses choix . Nul besoin d'etre un dieu de la lutte .
avatar
Osmund

Messages : 56
Date d'inscription : 16/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Takred le Ven 16 Sep 2011 - 18:23

Osmund a écrit:Il ne faut pas oublier que si certains arrivent sans savoir se battre et qui évoluent donc au coté de l'eored , d'autres font des personnages qui sont des veterans de base. J'ai crée Osmund ainsi et je l'aurai eu mauvaise qu'on me dise : non tes capacités sont celles d'un Peon et oublie l'idée d'etre a egalité avec un de nos officiers car c'est impossible sauf si tu deviens toi meme officier.

C'est parfois assez agaçant d'avoir des gens qui répondent de travers à nos sujets. Osmund, il n'a jamais été question de l'exemple que tu cites ci-dessus. C'est pas nous qui choisissons l’expérience RP des joueurs en terme de combat. Ni même de remettre en question le BG des participants à la thématique.

Pour remettre les choses dans leur contexte : nous avons de plus en plus de personnages qui n'ont aucune expérience à la différence d'Osmund, de Celiwyn, de Silfried, ou encore de Takoda. Et c'est parfois idiot et incohérent que des péons qui n'ont jamais touché à une épée massacrent Osmund - qui est un vétéran - grâce à leur chance aux dés.

Le principe de ce système n'est pas d'imposer un handicap ou différencier les officiers des membres. Le but est d'ajouter de la cohérence aux combats aux dés et diminuer la part de hasard. Et ce, pour les animations et les joueurs !

Après, jamais nous ne nous permettrons de dire à un joueur : "T'es un péon, fais pas chier !". Si ce joueur est comme toi et qu'il sait justifier le fait que son personnage est expérimenté, il sera libre de choisir ou d'estimer le niveau de son personnage.

Quand aux trois derniers niveaux, ils ont été "réservés" afin de laisser une "marge d'erreur" dans les combats entre les joueurs. Enfin, comment t'expliquer çà... Viens essayer le système et tu comprendras mieux.
avatar
Takred

Messages : 63
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 24
Localisation : Potenza, Italie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Osmund le Ven 16 Sep 2011 - 19:20

Juste pour dire je parle sur le concept , non pour moi ou pour dire "hé la Osmund veut etre un heros" ( Je ne compte pas placer Osmund dans la partie rouge si je suis amené à lancer les dés)

Apres discussion avec Aldu je ne vois pas quoi rajouter , les trois derniers niveaux sont pour moi source de clivage accentué entre des officiers et les autres , en tout cas sur le papier. Je me doute que tout les officiers ne vont pas forcement prendre le statut heros ou veteran . Mais dans le principe aucun membre de la guilde hors officier ne pourra un jour pretendre à un statut heros aux dés . Et pourtant les histoires sont riches de ces guerriers qui étaient meilleurs que leurs " maitres" si vous voyez ce que je veux dire. Le plus fort n'est pas toujours le chef.

C'est mon avis tout personnel , Sinon le systeme est plutot bon.. A vrai dire il me semble qu'il avait deja été proposé un temps.

avatar
Osmund

Messages : 56
Date d'inscription : 16/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Takoda d'Edoras le Sam 17 Sep 2011 - 12:53

Hmmm je vois le problème à l'envers et ça me semble plus logique.

Je ne te dirais pas que nous "contrôlons le niveau des champions postulants", plutôt que nous "ne contrôlons pas ceux qui partent en se disant eux même débutants". En effet, celui qui se bride seul ne pose généralement pas de problème. Après nous demandons à jeter un coup d’œil au pourquoi du comment un perso aura un avantage stratégique majeur sur les autres. Logique.

Il en va de même pour les grades officiers. Ce n'est pas "Héros / Vétérans =systématiquement=> Officiers", mais bien "Officiers actuels ==> Héros/Vétérans".

Je ne pense pas qu'on interdira l'accès à ces rangs à un personnage qui aura évolué comme un héros ou qui serait avec le temps devenu vétéran, ou même à un joueur qui arrive avec suffisamment d'arguments et qui joue suffisamment bien son 14+.

Tu l'auras compris, cette petite vérification, c'est pour éviter les vindicateurs qui vont reroll godlike juste pour rouster les membres.
Quant au système en lui même, il est juste là pour donner du réalisme aux combats. Pour l'heure, c'est une méthode, et non une règle qui entraine une méthode.

___________________________________
avatar
Takoda d'Edoras
Thane
Thane

Messages : 195
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://ethelleaseored.rpgboard.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Yvaine le Sam 17 Sep 2011 - 15:20

Je pense que dans cette conversation tout le monde ne parle pas de la même chose en fait.

Aldurenath a d'abord cru qu'Osmund remettait tout le système en question, et je retrouve dans vos deux réponses l'idée que de toutes façons les officiers se limiteront d'eux même, et donc qu'il n'y a pas de problème. A moi aussi ça me semble une évidence, les officiers de l'éored sont connus en majorité pour leurs capacités rôlistiques et leurs notions de cohérence, et nous savons tous qu'aucun ne s'arrogera le titre de super héros Smile

Ce que souligne Osmund ici c'est tout simplement l'idée d'une différenciation entre officiers et guildeux "normaux". Je sais parfaitement qu'en pratique personne n'utilisera ce droit. Je comprends également dans la réponse de Takoda que les joueurs, en pratique, ne seront pas limités dans leur évolution s'ils jouent correctement leur niveau. Mais sur le papier, ce sera écrit dans le règlement : Les officiers ont un droit, un pallier supplémentaire d'évolution par rapport à ceux qui ne le sont pas, pour la seule raison qu'ils sont officiers.

Je pense que les officiers sont des joueurs comme les autres, les droits d'évolution et l'échelle de puissance des personnages devrait être égale pour tous.

Je comprends la crainte de trouver des gens qui abusent, des grosbills qui se placeraient dans le niveau 20 sans raison valable. Mais honnêtement, y'en a t'il tellement dans l'éored, que vous ne puissiez les canaliser ?
Je trouve ce nouveau système excellent, et je ne le remets pas en question. Je sais que l'idée de la limitation vient de la confiance en les officiers à s'autogérer (sinon ils ne seraient pas à ce poste) mais si vous devez juguler certains personnages par rapport à d'autres, mieux vaut le faire au cas par cas en se référant aux backgrounds et à la maturité des joueurs plutôt qu'à une notion aussi arbitraire que le poste hiérarchique. Ca demande davantage de surveillance de la part des gérants de la guilde, certes, mais ça laisse également davantage de potentiel à tous, en toute égalité.

Faites confiance aux joueurs, la grande majorité dans ce genre de cas auront plutôt tendance à sous-estimer leur personnage qu'à le grandir. Et les grosbills, vous les verrez vite Wink

Je suis désolée pour le pavé. J'ai conscience qu'Osmund et moi avons l'air de couper les cheveux en quatre pour pas grand chose, mais il me semble important de discuter d'un règlement lorsqu'il touche, même uniquement sur le papier, au principe d'égalité des joueurs d'une même guilde.
Après Osmund et moi sommes sans doute les deux personnes les plus mal placées pour faire ce genre de remarque, puisque les moins impliquées dans l'éored. Comme l'a justement fait remarquer Aldurenath à Osmund sur skype, personne d'autre n'a rien dit, alors peut être sommes nous trop tatillons. Mais si on ne vous aimait pas, on ne posterait pas Smile

Edit : Je pense qu'une solution toute bête serait de retirer la notion d'officier des trois derniers niveaux, pour la remplacer par l'accord obligatoire des officiers en place. Ca laisse une ouverture pour tout le monde, et vous serez libres de refuser ou non si la personne n'est pas convaincante, puisque de toutes façons Takoda dit de lui même que ces niveaux ne seront sans doute pas fermés à ceux qui le jouent correctement. Pourquoi ne pas l'écrire directement ainsi ?
D'ailleurs, ça se passe également ainsi sur table, le MJ ayant toujours un droit de regard sur la création des personnages trop puissants Wink
avatar
Yvaine

Messages : 11
Date d'inscription : 20/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Takoda d'Edoras le Sam 17 Sep 2011 - 19:25

Ouaip Yvaine.
Je pense qu'un rohir lambda peut légitimement devenir héros par la force des choses.
Je dirais que d'un point de vu réglementaire, les niveaux max sont réservés aux officiers "pour l'instant".
Cette phrase, je lui donne deux sens.
Le premier: D'un point de vue de logique établie, à l'heure actuelle, les officiers représentent l'élite de la confrérie, et leur attribuer les niveaux max pose une sorte de repère. Puis à quoi ça sert de faire un niveau 20 si tout le monde se cantonne aux premiers niveaux? :3
Le deuxième: Afin d'apprécier le système, mieux vaut commencer bas. C'est logique, si on donne à son perso un des premiers niveaux, il aura sa première évolution plus vite, et aura la sensation d'avancer. De plus les combats à hauts niveaux sont assez longs et fastidieux. ( Ce qui est logique bien sûr, des guerriers experts qui s'affrontent vont beaucoup s'éviter / se parer, la victoire se jouera à l'endurance et vu qu'ils sont bien entrainés ça prendra du temps. )

En résumé, l'idée c'est d'inciter à prendre les premiers niveaux, sans avoir à trop sous-estimer son perso. Les officiers étant animateurs peuvent se fiche du côté ludique et oublier le fait d'évoluer et les duels vraiment plaisants.
C'est un peu comme faire PNJ en event. Tu es plus fort, mais tu te fais chier la majeure partie du temps. Ceci dit il en faut... :p

___________________________________
avatar
Takoda d'Edoras
Thane
Thane

Messages : 195
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://ethelleaseored.rpgboard.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Stylsciene le Lun 19 Sep 2011 - 14:04

Je ne me considère pas comme une combattante jusqu'à preuve du contraire
donc vous pouvez me ranger parmi les miliciennes (s'il y en a) valeur 7.

Stylsciene
Lance
Lance

Messages : 65
Date d'inscription : 05/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Redéfinition du combat aux dés.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum